Violet

Par le violet,

J’apprends à apprendre, je me confronte à l’autorité, j’analyse ma représentation du «père» symbolique et du père spirituel, je suis en contact avec ma mission d’incarnation.

Mais quel est mon plan de vie ?

Suis-je le chef de ma vie ?

Quel genre de père suis-je pour moi-même ? Quelles sont mes priorités ?

Qu’est-ce qui est vraiment important ? Quel bagage est-ce que j’emporte ?

Le violet nous parle :

Un des thèmes de la symbolique de la couleur Violet parle de la symbolique du père.

Le père pousse l’enfant à s’accomplir, à se réaliser, à « être » : c’est la passation du flambeau du pouvoir de l’Amour et de la Sagesse.

Vivre le violet sous-entend qu’on ait intégré les 6 couleurs précédentes et acquis la sagesse de l’expérience consciente.

Chacun nous avons une mission ici sur terre, un rôle à remplir.

Cette mission commence par l’amour de soi, l’acceptation de soi afin d’aimer l’autre sans attente. Se guérir, choisir l’amour plutôt que la haine, la paix au lieu du conflit et ainsi doucement augmenter les vibrations d’Amour et transformer la terre

> A suivre en formation

L’avenir, c’est le présent...L’enseignement

C’est aujourd’hui, que nous formons les enfants de demain.
L’enfant est comme un éponge qui absorbe ce qu’on lui donne,
Sa façon d’être en société, c’est chez nous qu’elle se façonne.
Bien plus tard, à son tour, il remettra en question
Ce que nous lui avons donné comme base d’éducation.

Prenons le temps d’écouter, de regarder, il en est temps,
De parler, d’observer et nos enfants et nos comportements.

Dans la critique, le choix des mots, soyons responsables.
Il suffit parfois d’un soupçon pour se sentir coupable.
Un verdict blessant peut, pour toujours, casser les ailes.

Par la force, il est aisé de transformer un lion en gazelle,
Cet exploit n’a rien de glorieux car de forces inégales,
L’enfant, lui, connaît la vérité, il sait quand il a mal.
De la violence, des coups, des cris, naît peur ou révolte,
On ramassera le grain qu’on a semé, lors de la récolte.
Une colère rentrée, due à une injustice, est le volcan
Qui, d’une force insoupçonnable, s’éveillera en son temps.

Apprendre à s’expliquer, à se maîtriser, à communiquer,
Est tout un programme qu’il faut banaliser, généraliser.
L’autorité n’est pas brutalité, elle est fermeté et loyauté.

De l’encouragement naît la confiance, l’estime et la sécurité.
Du sourire, du petit clin d’œil, du geste d’approbation,
Vient le courage d’aller jusqu’au bout de ses résolutions.

L’enfant, que faire sinon l’aimer, comprendre ses difficultés,
Lui apprendre à traverser la vie, sans se dégonfler,
Lui donner la dose de rire pour prendre la vie du bon côté.
Lui montrer les différences, l’accès à la tolérance,
L’humour, le choix des actes, la liberté et l’indépendance.

L’avenir est entre nos mains, ce sont les enfants du présent.

Marie-Alice Compté, octobre 1998

> A suivre en formation