Jaune

Par le jaune,

Je brille, j’existe, je m’estime…

Mais comment ?

Quels sont les murs qui m’en empêchent ?

Qui les a dressés ? Comment les traverser ?

Suis-je un mur pour l’autre ?

Comment vit mon propre soleil ? Qui me fait de l’ombre ?

La couleur jaune vous fera découvrir qu’il est important de s’estimer à sa juste valeur, ni surestimé et écrasant l’autre, ni sous-estimé !

Simplement, comme un enfant se savoir puissant, capable de réaliser ses objectifs, de co-créer sa vie, de s’autoriser à être un enfant de l’univers qui réalise sa vie sur terre.

Le jaune nous parle :

Un des thèmes du jaune est la place que je prends… dans ma famille,
dans mon milieu professionnel, dans la société, sur la planète.

Suis-je satisfait de ce que je vis ?

Ai-je d’autres objectifs ?

> A suivre en formation

Patience

La patience, dit-on, est la mère des vertus,
Et moi, bébé dodu,
Je trépigne et m’époumone,
La vie est lente, je suis en colère
J’ai tellement de choses à faire.

A l’école, j’étais trop lente,
Aujourd’hui encore ces mots résonnent :
« Etourdie, distraite, vraie « tête de linotte ».
On me houspille, on me sermonne.

Adolescente, je m’agite, m’énerve,
Soupire et m’exaspère
De ne pas aller plus vite...
Toujours, toujours plus vite.

La devise de notre société est :
« Je bouscule, je dépasse,
Pour arriver...J’écrase ! »
Par les flots, je me sens entraînée
Mais c’est moi qui suis écrasée.

J’essaie d’accélérer, je gagne du terrain,
Vers quarante ans, j’ai la vitesse de croisière,
Je suis dans le coup, certains m’appelle l’Ouragan,
D’autres, la tornade blanche ou l’étoile filante.

Dix ans plus tard, brutalement,
d’un coup sur la tête, la vie m’arrête :
« Courir ne sert à rien, prends ton temps,
C’est par le cœur, qu’il faut vivre intensément.
Prends le temps de communiquer vraiment,
Utilise tes talents,
Sois toi, tout simplement ».

Marie-Alice Compté, novembre 2000

> A suivre en formation